Nous utilisons les témoins web (cookies). Pour de plus amples détails, cliquez-ci. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez notre usage des témoins web.

Technicien/Technicienne de la marine, Montréal, Québec

Postuler
logo
Employeur Forces armées canadiennes
Date de publication 10/01/2018
Numéro de référence 158593
Région Montréal
Province Québec
Ville Montréal
Salaire et bénéfices 35 800$ à 98 300$ par année*

DESCRIPTION DES TÂCHES 

Les techniciens/techniciennes de marine sont responsables du fonctionnement et de l’entretien de systèmes de propulsion et de systèmes mécaniques et électriques hautement perfectionnés, permettant ainsi aux navires de guerre de la Marine royale canadienne de flotter, bouger et combattre.

Les principales responsabilités des techniciens/techniciennes de marine sont les suivantes :  

• faire fonctionner tout l’équipement de génie des systèmes maritimes à bord des navires, trouver la cause des défaillances, aviser le commandement des limites,

• effectuer les réparations nécessaires pour remettre les systèmes en marche. 

Les techniciens/techniciennes de marine établissent et suivent un calendrier de maintenance pour garder l’équipement de génie du navire en bon état. Ils/elles interviennent en cas d’urgence, notamment en situation de lutte contre les incendies et de contrôle des avaries, y compris lors de l’écrasement d’hélicoptères. Ce sont les spécialistes de la métallurgie du navire et ils/elles effectuent des travaux de brûlage, de soudage et d’usinage.

Généralement, le nombre d'heures de travail par semaine est de 40 heures. Toutefois, les militaires peuvent être appelé(e)s à travailler sur des horaires atypiques selon les besoins opérationnels. 

Cet emploi existe aussi à temps partiel au sein de la Force de réserve, généralement de soir et de fin de semaine.

Pour plus de détails sur l'emploi : http://bit.ly/FAC00379F  

 

LIEU DE L'EMPLOI 

Les techniciens/techniciennes de marine passent la majeure partie de leur carrière à bord de navires basés à Halifax, en Nouvelle-Écosse ou à Esquimalt, en Colombie-Britannique. Ils/elles vivent et expérimentent les défis uniques qui découlent du travail en mer, comme l’exécution de tâches dans des espaces réduits et peu éclairés. Ils/elles seront parfois appelé(e)s à travailler sur des ponts découverts pour effectuer la réparation et l’entretien de l’équipement dans diverses conditions météorologiques.

 

EXIGENCES 

Vous pouvez appliquer sur ce poste si vous remplissez au minimum ces conditions :

• Avoir entre 16 et 57 ans

• Avoir la citoyenneté canadienne

 • Avoir obtenu au moins 24 unités de deuxième cycle du secondaire (Secondaire 4 et/ou 5); OU Avoir complété un diplôme d’études professionnelles (DEP); OU Avoir obtenu une Attestation d'équivalence de niveau secondaire (AENS-TENS); OU Avoir acquis le General Educational Development (GED). Un DEP ou un diplôme d’études collégiales (DEC) dans le domaine des télécommunications est un atout. 

 

* Le salaire minimum mentionné ci-dessus correspond à la première année de service. Le/La militaire atteindra un salaire de base d’environ 60 200$ après environ quatre ans de service. Le salaire augmente en fonction du grade et de l'expérience du/de la militaire selon les taux de solde applicables au 1er avril 2017. Pour en savoir plus sur les taux de solde : http://bit.ly/FACSolde 

 

**EMPLOIS CIVILS ÉQUIVALENTS

 Aucun emploi civil ne correspond directement à ce groupe professionnel militaire. Les professions nommées dans cette catégorie sont uniquement à titre représentatif des tâches qui peuvent être exécuté dans le cadre des fonctions de ces métiers. 

  • Vérificateur des systèmes
  • Soudeur à l’arc et à l’acétylène
  • Analyste en soutien de réseau
  • Mécanicien de chantier de construction et mécanicien industriel
  • Électricien
  • Mécanicien d’équipement
  • Mécanicien d’équipement à usage intensif

Recevoir les nouveaux postes similaires par courriel